AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les dangers du micro-onde.

Aller en bas 
AuteurMessage
Mouad
Grand Gourou de la Cuisine
Grand Gourou de la Cuisine
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Les dangers du micro-onde.   Sam 12 Nov - 4:56

j'espère que vous aurait le courage de lire tout ca, a propos des micro-onde, c'est peut-être long mais trés instructif.


Ce mode de cuisson tend à se généraliser, faisant valoir l'intérêt de cuire sans corps gras et le gain de temps réalisé, ce qui est sans doute l'argument le plus porteur. Or, de sérieuses mises en garde sont à émettre: elles proviennent des caractéristiques très particulières à ce mode de cuisson et de la technologie utilisée. L'étude de ce procédé permet d'aborder un aspect trop méconnu de pollution.

Ondes et pollution électromagnétiques.

Les micro-ondes sont des ondes de grandes fréquences (appelées hyperfréquences). Leur longueur d'ondes est petite, de l'ordre de quelques centimètres. Ces ondes sont animées par une énergie électromagnétique. Elles sont tout à fait comparables à celles des radars (d'ailleurs, les premiers fours à micro-ondes provenaient des surplus de radars dont on ne savait que faire aux Etats-Unis d'Amérique après la Seconde Guerre mondiale). Ces ondes ont la propriété de conserver leur énergie électromagnétique dans les milieux traversés et d'interférer avec ceux-ci, particulièrement s'il s'agit de milieux vivants.
Pour les gens exposés régulièrement à ces hyperfréquences (notamment par leur profession) peuvent apparaître des troubles liés à des effets thermiques (brûlures, radiodermites) et des effets non thermiques perturbant l'équilibre physico-chimique des cellules, se manifestant par des troubles fonctionnels (irritabilité, fatigue, insomnie, etc.), puis d'organes. Sont particulièrement sensibles les glandes sexuelles: avortement, stérilité, mutations génétiques, avec des malformations dans la descendance (sont concernés surtout les radaristes, équipages des aéronefs et des navires ; les femmes en âge de procréer, et a fortiori celles débutant une grossesse, ne devraient pas occuper un travail exposant aux hyperfréquences ou aux écrans cathodiques, qui , eux, en outre, émettent des rayons X).
Ces données sont bien connues et ont fait l'objet de publications par la très officielle Organisation Mondiale de la Santé ("Fréquences radioélectriques et hyperfréquences"- Critères d'hygiène de l'environnement, n°16). Ces notions ne font pas l'objet d'une large diffusion, bien que l'utilisation de ce genre de fréquence se généralise (radiodiffusion et détection: télévision, contrôles radar divers, télécommunication par satellite, application médicale, industrielles et ménagères), ce qui dès 1974, a fait inquiéter ces mêmes experts de l'OMS: "L'humanité risque d'entrer sous peu dans une ère de pollution énergétique comparable à l'ère de pollution chimique que nous connaissons aujourd'hui".

Application des hyperfréquences à la cuisine

Principe: ces micro-ondes n'apportent pas de chaleur à l'aliment, mais provoquent une agitation moléculaire intense, d'où échauffement et cuisson "de l'intérieur".
Avantages: cuisson sans corps gras, rapide, simplicité d'utilisation, très pratique pour décongeler.

Les réserves à émettre portent :

1.
sur la pollution électromagnétique - un four à micro-ondes est constitué d'un magnétron émetteur d'hyperfréquences contenu dans une enceinte blindée, fermée, le plus souvent par une porte vitrée et grillagée: le maillage est calibré de façon à s'opposer à la propagation des ondes qui traverseraient sans cela. En raison des effets décrits précédemment, il importe que l'appareil soit parfaitement étanche. L'étanchéité est difficile à réaliser et, bien entendu, des normes de fuites sont prévues. A l'usage, ces fuites peuvent s'amplifier par l'apparition de microfissures (dans les soudures, les joints, surtout aux angles), et si le grillage de la porte vitrée subit une effraction à la suite d'un choc, son maillage peut devenir trop important et laisser s'échapper les ondes à hyperfréquences.
Le simple particulier peut s'assurer de l'étanchéité de son four à l'aide d'un appareil détecteur de micro-ondes

2.
sur la préparation culinaire ainsi obtenue - l'efficacité de ces appareils pour chauffer rapidement un liquide à l'état d'ébullition est indéniable. Mais un aliment cuit ainsi est un aliment dévitalisé, dont la structure est profondément modifiée, ce qui devrait le faire percevoir par l'organisme comme une agression plutôt qu'un bienfait. Une fois de plus, la généralisation d'un procédé s'appliquant à l'alimentation s'est opérée sans le recul épidémiologique suffisant. Cependant, les arguments ne manquent pas pour être plus que circonspect vis-à-vis de ce mode de cuisson: la fréquence de ces micro-ondes est de 2 450 MHz, ce qui signifie que les molécules de l'aliment sont agitées par une vibration changeant de polarité 2 450 000 000 de fois en une seconde ! De quoi bouleverser l'organisation et les propriétés intimes de l'aliment. Le test des cristallisations sensibles montre bien que le FMO (four à micro-ondes) est le mode de cuisson qui, désorganise le plus l'aliment et altère son énergie vitale.

Cette dénaturation a été observée sur plusieurs catégories de nutriments :

*
vitamines détruites (surtout la vitamine C et certaines vitamines B) si température interne de cuisson élevée (difficile à évaluer, car l'environnement de l'aliment ne s'échauffe pas, ce qui, d'ailleurs, occasionne des accidents, avec brûlures par ingestion)
*
protéines : destruction d'acides aminés (méthionine) ou transformation de leur structure les rendant non métabolisables par le corps humain (réactions d'hypersensibilité). Ces observations, publiées en mars 1990 par la revue médicale "The Lancet", résultent d'une étude comparative sur les protéines du lait après chauffage au bain-marie et au FMO
*
graisses : une étude japonaise (1968) a montré que les acides gras subissent (d'autant plus qu'ils ont insaturés) une peroxidation avec formation de radicaux libres (vieillissement cellulaire, athérosclérose, favorisation du processus de cancérisation).

A supposer que l'on sache manier ces hyperfréquences de manière à ne pas chauffer excessivement l'aliment (ce que permettent aisément les cuissons à l'étouffée ou à la vapeur), ces altérations qualitatives persisteraient, car elles sont beaucoup plus dues à l'agitation moléculaires qu'à la température de cuisson. De plus, il demeure un autre inconvénient incontournable, lié à cette technique de cuisson: celui de l'agitation moléculaire de l'aliment qui, une fois retiré du four, va persister plusieurs minutes. Cette agitation moléculaire interfère avec nos propres cellules selon des modalités encore mal élucidées mais assurément inquiétantes (il y aurait, notamment, production de radicaux libres dans les cellules du consommateur, en plus de ceux formés dans l'aliment). Ce type d'interaction cellulaire est d'autant plus sensible chez un organisme en croissance, donc chez l'enfant (synthèses intenses durant les premiers mois de la vie: nous savons que les protéines du lait sont mises à mal par les micro-ondes, mais ce qui se passe chez le bébé dont le biberon est ainsi chauffé, personne ne le sait). Bien qu'il ne s'agisse, pour le moment, que d'une hypothèse, certains fabricants conseillent d'attendre effectivement quelques minutes avant de consommer.

Risques de pollution électromagnétique dus aux effets des ondes à hyperfréquences, altération de l'aliment par une cuisson interne à température et à vibrations intenses, méfaits probables de l'agitation moléculaire persistante lors de l'ingestion, indépendamment du prix de l'appareil, au demeurant élevé, cela paraît cher payé le temps que l'on est censé gagner par rapport à des modes de cuisson sans graisses qui, eux, respectent l'aliment et préservent la santé.

Du site naturosanté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-gourmandises.naturalforum.net
 
Les dangers du micro-onde.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cuire des pommes de terre au micro-onde ?
» cuire du Riz au micro-onde
» Un tour micro-onde
» Sucre à la crème au micro onde
» Gruau pomme ,raisin,canelle au micro-onde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Gourmandises :: Santé & Nutrition :: Conseils...-
Sauter vers: